Direction du « Service de didactique du FLES » – ULg

CaptureVoir : http://www.ulg.ac.be/cms/c_2078011/fr/didactique-du-fle

http://progcours.ulg.ac.be/cocoon/programmes/TUR_PMFRAN.html

 

1. Équipe

 Professeur responsable :

  • Jean-Marc Defays : organisation des enseignements, des recherches et des projets y afférant

Assistante-docteure :

  • Deborah Meunier : encadrement des travaux pratiques et des stages pédagogiques pour le Master en enseignement du français langue étrangère et le Certificat en FLE (Formation continuée)

 Maîtres de conférences (Master FLE et CEFLES) :

  • Marielle Maréchal (ISLV)
  • Frédéric Saenen (ISLV)
  • Audrey Mattioli-Thonard (ISLV)

2. Définition et objectifs

 a) Définition :

Le Service de Didactique et méthodologie du Français Langue Etrangère et Seconde de la Faculté de Philosophie et Lettres  (Service FLES), en collaboration avec l’Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV) propose un MASTER et un CERTIFICAT aux (futurs) enseignants de français langue étrangère et seconde, francophones et non francophones…

  • qui portent sur tous les aspects didactiques, linguistiques et culturels de cet enseignement ;
  • qui associent étroitement la réflexion théorique et la formation pratique ;
  • qui tirent parti de la recherche scientifique la plus contemporaine et de l’expérience acquise sur le terrain ;
  • qui tiennent compte de la variété des conditions et des exigences de cet enseignement ;
  • qui conviennent autant dans le cadre d’une formation initiale que continuée.

Les programmes de cours présentent d’une manière systémique les différents vecteurs et composantes de la didactique du français langue étrangère et seconde :

  • les objets de cet enseignement,
  • ses acteurs,
  • ses méthodes,
  • ses objectifs et ses finalités et leurs évaluations…,
  • ses ressources, en particulier les TICE,
  • ses circonstances (l’endroit, l’institution, les conditions dans lesquels il a lieu), etc.

Les cours présentent autant les principes de l’apprentissage et de l’enseignement des langues étrangères, en particulier du français, que les modalités de la pratique pédagogique en classe (interactions verbales, approches notionnelle, fonctionnelle, par projet ; planification et organisation des leçons ; etc.).

b) Objectifs :

Rendre les étudiants capables d’analyser de manière approfondie et critique les théories et les méthodologies relatives à l’enseignement du français langue étrangère et seconde, d’en tirer les implications pratiques et de les mettre en œuvre (lors des travaux pratiques et des stages) dans l’exercice du métier de professeur, concernant…

  • les responsabilités et les tâches des professeurs de langues étrangères, de français en particulier, par rapport aux caractéristiques, besoins et attentes de leurs apprenants, de leurs institutions, de la société ;
  • l’enseignement et l’apprentissage des langues étrangères, du français en particulier, tant sur le plan de la linguistique (appliquée), de la socio- et psycholinguistique, que sur celui de la psychopédagogie ;
  • les profils d’apprenants et leurs stratégies d’apprentissage, leur situation, leurs représentations, leurs motivations, les groupes qu’ils constituent en classe ;
  • la langue française, ses aspects, ses domaines, ses approches, ses variétés, ainsi que ses statuts, rôles, images dans le monde ;
  • la communication et les discours dans une perspective contextuelle, intertextuelle, interactionnelle, y compris la littérature ;
  • les différents types de grammaires qui décrivent, expliquent, enseignent la langue française, et leur utilisation dans le cadre d’une langue étrangère ;
  • les questions culturelles et la formation à l’interculturalité liées aux contacts internationaux, en particulier dans le cadre des enseignements de langues étrangères ;
  • les différentes ressources auxquelles recourir, en particulier les nouvelles technologies de l’information et de la communication ;
  • les conditions multiples et variées dans lesquelles se déroulent les enseignements et apprentissages de langues étrangères, en Belgique comme à l’étranger ;
  • l’élaboration de programmes, de leçons, d’activités pour l’enseignement du français langue étrangère, la gestion de classes et de projets ;
  • Etc.

3. Articulation de l’enseignement…

 a) avec la recherche

Les membres du Service FLES ont à leur actif de nombreuses publications

  • …et participations à des colloques et congrès qu’ils exploitent dans leurs enseignements
  • Le Service FLES (en coll. avec l’ISLV notamment) a aussi organisé et/ou participé régulièrement à l’Université de Liège (à) des colloques et journées d’études sur des thèmes directement liés à la didactique du FLE
  • Le Service FLES a initié et/ou (co)-dirigé plusieurs projets de recherche (en coll. avec l’ISLV notamment) sur les mêmes thématiques.
  • Plusieurs thèses de doctorat ont été entreprises, sont en cours de préparation ou ont été supervisées au Service FLES

b) avec le monde professionnel

  • Les membres du Service FLES sont fréquemment sollicités pour des expertises et des collaborations professionnelles relatives à la maîtrise et à l’enseignement du français :
    • par des universités étrangères
    • par des institutions officielles belges (Ministères, Communauté germanophone, CREF, FNRS, WBI, CUD…)
    • par des organismes internationaux (AUF, OIF,…)
    • par des associations (ex : CRIPEL, Lire et Ecrire, Collectif Alpha,…)
  • Interventions dans les cours de nombreux professionnels de l’enseignement du FLES, provenant aussi bien d’universités étrangères que du milieu associatif local.
  • Organisation de stages dans des institutions, organismes, associations aussi nombreuses que variées.
  • Des formations et des projets sont proposés aux étudiants qui sont déjà enseignants de FLES en poste, en rapport direct avec leurs activités professionnelles.

4. Approches pédagogiques

Les méthodes d’enseignement visent avant tout l’autonomie et la responsabilité des apprenants,  ainsi que le développement de leur sens critique et de leur esprit d’initiative :

  • peu d’exposés magistraux, uniquement pour la formation de départ et les introductions ;
  • de nombreux travaux individuels et de groupes, basés sur la pédagogie par projets et par résolution de problèmes ;
  • mise à la disposition des étudiants des ressources bibliographiques, ainsi que d’enseignement et de communications à distance ;
  • invitations aux étudiants à participer à des conférences, séminaires, expériences à l’extérieur de l’ULg, y compris à l’étranger ;
  • interventions fréquentes de spécialistes extérieurs à l’ULg pour des séminaires ou des échanges informels ;
  • participations des étudiants aux projets du Service FLES comme à ceux de l’ISLV, y compris internationaux ;
  • formations adaptées aux projets ou aux activités professionnelles des étudiants parmi lesquels plusieurs sont déjà enseignants ;
  • suivis individuels et collectifs réguliers et sur rendez-vous, fréquentes discussions sur les principes et les modalités de la formation ;
  • etc.

5. Évaluation

Aux examens écrits et oraux (questions à réponses ouvertes courtes, questions à choix multiples, essais), sont préférées les évaluations basées sur la réalisation de travaux personnels ou de groupes :

  • rapport de lectures, d’expériences, de stages ;
  • participation à un site internet interactif ;
  • élaboration et présentations de leçons ;
  • réalisation de projets ;
  • etc.

L’auto-évaluation et l’évaluation de la formation font également partie intégrante du processus.

6. Recherche

– didactique du français langue étrangère et seconde, notamment :

  • acquisition et conditions d’apprentissage du français et des langues étrangères,
  • analyse et critique des méthodes,
  • pédagogie, gestion de classe, interactions verbales,
  • recours aux Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Education (TICE)
  • analyse des représentations, par exemple chez les étudiants étrangers
  • principes et organisation de l’enseignement des langues ;

– linguistique, notamment :

  • linguistique française, grammaire, évaluation de la maîtrise de la langue,
  • linguistique appliquée (à la didactique des langues),
  • pragmatique, fonctionnement de la textualité,
  • analyse du discours (scientifique, universitaire, comique…)

– cultures francophones, interculturalité, notamment au travers de la littérature

– politique d’enseignement des langues, notamment concernant les programmes et méthodes d’enseignement, la politique linguistique universitaire, la gestion des centres de langues…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *